QVID SVM ? - Aenigma XI

Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « banquet » en Grèce, pour que l’on ne soit tenté d’y voir un simple nom de plume. À une tradition millénaire, Symphosius a pourtant donné ses lettres de noblesse pour l’élever au genre sophistiqué d’énigme littéraire, formant l’un des rites de sociabilité les plus appréciés d’une élite lettrée jusqu’à la cour des rois en Occident. Et vous, lecteurs, saurez-vous percer ses énigmes ?

 

Perspicior penitus nec luminis arco visus,

Transmittens oculos ultra mea membra meantes ;

Nec me transit hiems, sed sol tamen emicat in me.

     Je prends tout masque, tout visage,
     Et n’en garde aucun, c’est ma loi.
     L’éclat d’un jour pur brille en moi,
     Et, dans un beau fond sans nuage,
     Je puis te montrer ton image,
     À l’instant même où je te vois.

(Symphosius, Aenigmata, LXVIII)

_______________

Réponse : Specular, le miroir.


Dernières chroniques

25 Novembre 2021
Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « (...)
18 Novembre 2021
Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « (...)