QVID SVM ? - Aenigma IX

Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « banquet » en Grèce, pour que l’on ne soit tenté d’y voir un simple nom de plume. À une tradition millénaire, Symphosius a pourtant donné ses lettres de noblesse pour l’élever au genre sophistiqué d’énigme littéraire, formant l’un des rites de sociabilité les plus appréciés d’une élite lettrée jusqu’à la cour des rois en Occident. Et vous, lecteurs, saurez-vous percer ses énigmes ?

 

Exiguum corpus, sed cor mihi corpore maius.

Sum versuta dolis, arguto callida sensu ;

Et fera sum sapiens, sapiens fera si qua vocatur.

     J’ai faible corps et forte tête :
     Rusé compère et fin matois,
     Je suis adroit, pas très-honnête,
     Mais très-intelligent, je crois ;
     Si l’on peut être toutefois
     Intelligent, quand on est bête.

(Symphosius, Aenigmata, XXXIV)

_______________

Réponse : Vulpes, le renard.


Dernières chroniques

21 Octobre 2021
Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « (...)
07 Octobre 2021
Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « (...)