Le mot du libraire – Les Nouvelles Heures de Pompéi de Massimo Osanna

Média :
Image : Le mot du libraire - Massimo Osanna, Les nouvelles heures de Pompéi
Texte :

Parce que ce sont ceux qui lisent le plus qui en parlent le moins, cette chronique fait entendre la voix des lecteurs passionnés que sont les libraires. Céline, de l’incontournable librairie arlésienne De Natura Rerum, vous fait découvrir aujourd'hui Les nouvelles heures de Pompéi de Massimo Osanna (Flammarion, 2024).

Avec le Grand Tour et Les Derniers Jours de Pompéi, le best-seller d’Edward Bulwer-Lytton publié en 1834, Pompéi est omniprésente dans l’imaginaire littéraire et cinématographique de l’Italie. Mais, depuis cette période, les méthodes de fouilles archéologiques et de conservation ont bien changées. C’est ce que cherche à nous montrer, accompagné des dernières découvertes majeures, Massimo Osanna, l’ancien directeur du site archéologique de Pompéi, dans Les nouvelles heures de Pompéi

Sortie des cendres, Pompéi nous livre quotidiennement de nouvelles informations sur notre passé. Cette ville antique, figée dans le temps, ne cesse effectivement de nous dévoiler les traces du quotidien des Romains. Les archéologues, par leur maîtrise et leur dur labeur, soustraient tous les jours à la terre les objets et les données qui permettent de mieux comprendre le monde d’hier. Ainsi, l’éruption du Vésuve, fixée depuis de nombreuses années le 24 août 79, pourrait finalement avoir eu lieu le 25 octobre 79. De même, nous en apprenons plus sur les dernières découvertes de la maison de Léda, un lieu exceptionnel où l’on trouve de magnifiques fresques érotiques et mythologiques, ou encore sur le mystère résolu des mosaïques d’Orion. 

Comme l’écrit l’auteur, ces vestiges antiques sont autant de ressources rares et de manières de confronter les activités, les actions et le quotidien des Romains antiques avec notre vie et notre contemporaneité. 

Ainsi, en plus de nous révéler les découvertes majeures faites ces dernières années sur le site de Pompéi, Massimo Osanna nous montre les évolutions archéologiques qui y ont eu lieues. Nous sommes de ce fait directement dans les pas du chercheur : le lecteur accompagne les archéologues dans leurs fouilles et explore les différentes techniques et révolutions technologiques qui ont été mises au point ces dernières années. Il partage également les joies et les désillusions de la découverte, les apories devant lesquelles le chercheur se voit confronté et les difficultés inhérentes à gérer un si grand vestige du passé. 

Je vous invite ainsi à découvrir cet ouvrage qui vient de ressortir en poche et qui est à la fois intéressant pour les spécialistes et accessible pour les néophytes de Pompéi. 

Éditions Flammarion 
Collection Champs Histoire
400 pages
12 euros 

Céline Poulain / La Vie des Classiques / De Natura Rerum

Dernières chroniques