Traité des adverbes Apollonius Dyscole

Le traité Des adverbes est l’une des quatre monographies que la tradition nous a conservées de l’œuvre d’Apollonius Dyscole, grammairien alexandrin du IIe siècle de notre ère. Cette étude systématique de l’adverbe, qui s’inscrivait dans une vaste collection de traités techniques consacrés aux parties de la phrase, n’est pas seulement notre témoin le plus ancien en la matière; elle fut une référence de premier plan pour l’ensemble de la tradition grammaticale postérieure, dans les domaines grec et latin, au moins jusqu’à la fin du moyen âge byzantin.
Après avoir fondé en raison la définition de l’adverbe – un mot invariable qui prédique un verbe –, Apollonius recense plus de six cents adverbes, qu’il distribue dans une vingtaine de types morphologiques. Ce travail de classement participe du projet scientifique du grammairien, qui consiste à formuler les normes de correction auxquelles toute irrégularité apparente doit se soumettre. Inlassablement, le maître alexandrin énonce une règle, signale l’irrégularité – un barbarisme, une forme ambiguë, une variante dialectale –, puis la rejette ou s’efforce de la justifier en levant l’ambiguïté ou en remontant à la forme « saine ». À travers plusieurs centaines d’étymologies, Apollonius érige, au fil du traité, les principes fondamentaux (lois de l’accentuation, pathologie, distinction entre dérivation et altération) de la grammaire alexandrine.
Le présent ouvrage propose une nouvelle édition critique et la première traduction du traité Des adverbes dans une langue moderne, assortie d’un commentaire méthodique.

Introduction générale, édition critique, traduction française et commentaire par Lionel Dumarty, agrégé de lettres classiques, docteur en études grecques et membre associé du laboratoire d’Histoire des Théories Linguistiques (UMR 7597).

Vrin 58€

Vrin - Textes et traditions
688 pages - 16 × 24 × 3,8 cm
ISBN 978-2-7116-2981-7 - février 2021