[VOYAGE, VOYAGE… EN GAULE] César et la description de la Gaule

Cette semaine, La Vie des Classiques vous emmène en voyage… en Gaule ! À travers une sélection de textes grecs et latins, découvrez quelques aspects de la vie et des coutumes de ses habitants, de Lutèce à Marseille.

 

Toute personne qui a fait du latin dans sa vie, de quelque manière que ce fût, a forcément croisé le grand Jules et sa Guerre des Gaules. Véritable journal de bord de la conquête césarienne entre -58 et -52, cette œuvre est l’occasion d’un panorama de la Gaule d’alors et s’ouvre par l’extrait qui suit :

 

1. 1. La Gaule forme un ensemble composé de trois territoires : les Belges occupent le premier, les Aquitains le deuxième et ceux qui vivent dans le troisième sont appelés « Celtes » (dans leur propre langue) ou « Gaulois » (comme nous disons en latin). 2. Chacun des trois a sa langue, ses institutions, ses lois propres. La Garonne marque la frontière entre les Gaulois et les Aquitains, la Marne et la Seine entre les Gaulois et les Belges. 3. Des trois, les Belges sont les plus belliqueux, ce qui s’explique : ce sont eux les plus éloignés géographiquement de la Province, de son mode de vie civilisé et de son niveau d’éducation. Il faut dire que les marchands ne s’aventurent pas très souvent chez eux et n’y importent donc rien qui ramollirait la virilité de ces gaillards. Enfin, leurs voisins les plus proches sont les Germains, qui vivent de l’autre côté du Rhin et avec lesquels ils sont perpétuellement en guerre. 4. D’ailleurs, les Helvètes sont eux aussi plus aguerris que les Gaulois, pour la même raison : ils affrontent les Germains presque tous les jours, soit pour stopper leurs incursions, soit parce qu’ils vont faire la guerre chez eux. 5. L’un des trois territoires est donc occupé, comme on l’a dit, par les Gaulois : situé au nord, délimité́ par le Rhône, la Garonne et l’Océan, il a une frontière commune avec les Belges et va jusqu’au Rhin du côté des Séquanes et des Helvètes. 6. Au nord-est, le territoire des Belges commence là où se termine celui des Gaulois et va jusqu’au cours inférieur du Rhin. 7. Au nord-ouest, l’Aquitaine s’étend de la Garonne aux Pyrénées et à l’Océan, dans la portion qui borde l’Hispanie.

 

César, Guerre des Gaules, I, 1, 1-7
Editio Minor, Les Belles Lettres
dir. par J.-P. De Giorgio

 

                                       

 


Dernières chroniques

21 Septembre 2021
Dans la lignée de la très belle chronique Artémis Adorée, dernière en date de Miroir, mon beau miroir, La Vie des Classiques vous propose aujourd’hui (...)
08 Septembre 2021
Le précédent Trésor de Persée a mis en avant un très bel article de Véronique Boudon-Millot sur la « fortune exceptionnelle d’un adage pseudo- (...)