26/11/2021
Date:01/03/2021 - 30/11/2021 
LA VILLA DE SÉVIAC : LA FIN D'UN MONDE Musée du Trésor d'Eauze (Gers)

 

La Villa de Séviac se dévoile : cette exposition constitue un double événement archéologique et muséographique, en tant que première exposition conclusive des fouilles de la Villa de Séviac depuis plus de 50 ans, par la qualité des objets présentés et souvent peu connus. Elle s’attache à dresser le panorama le plus complet possible de l’histoire de ce site emblématique, de son apogée jusqu’à son abandon. Une belle occasion de contempler les vestiges découverts lors des fouilles de Séviac et d'en apprendre plus sur la vie quotidienne au coeur de cette exceptionnelle résidence aristocratique.

Mars 1 (Dimanche) - Novembre 30 (Mardi)

Musée du Trésor d'Eauze (Gers)

Place de la République, 32800 Eauze

https://www.elusa.fr/actus/exposition-temporaire-la-villa-de-seviac-la-fin-d-un-monde/25/0


26/11/2021
09:00-18:30
Journée d'étude - « Noms des lieux dans les langues anciennes »

Approches linguistiques
Journée d’étude organisée par Alcorac Alonso Déniz, CNRS/HiSoMA et Enrique Nieto Izquierdo, CNRS/ANHIM
- vendredi 26 novembre 2021 - salle Reinach - 4e étage - MOM - entrée par le 86 rue Pasteur - Lyon 7e
affiche (.pdf)
programme (.pdf)
résumés (.pdf)

La toponymie revêt une importance capitale pour diverses disciplines, comme l’histoire, l’archéologie, la sociologie ou l’anthropologie : étant l’expression du regard des êtres humains sur un espace géographique particulier, les toponymes peuvent subsister pendant des siècles, même après la mort de la langue à laquelle ils appartiennent. En effet, souvent les seuls témoins d’un temps perdu, les noms de lieux cristallisent, comme des fossiles dans l’ambre, des informations précieuses sur l’histoire et la géographie d’un endroit, ce qui ne peut être dévoilé que grâce à une étude linguistique approfondie. Or, force est de constater que dans les études linguistiques du vocabulaire des langues anciennes, et plus en particulier de l’onomastique, la toponymie est sans doute la grande oubliée. Encadrée dans le projet Toponymica Antiqua Graeca (TAG), la journée d’étude « Noms de lieux des langues anciennes : approches linguistiques » sera une occasion de remédier, au moins partiellement, à cette lacune.

Réunis à Lyon, dix spécialistes de différentes civilisations anciennes aborderont diverses questions sur les toponymes du point de vue de la morphologie (dérivation et composition), de leur relation avec les appellatifs et avec d’autres noms propres, des phénomènes de contact, du développement diachronique et des particularités régionales.

 

Plus d'informations ici : https://www.hisoma.mom.fr/recherche-et-activites/rencontres-scientifiques/noms-des-lieux-dans-les%20langues-anciennes