QVID SVM ? - Aenigma IV

Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « banquet » en Grèce, pour que l’on ne soit tenté d’y voir un simple nom de plume. À une tradition millénaire, Symphosius a pourtant donné ses lettres de noblesse pour l’élever au genre sophistiqué d’énigme littéraire, formant l’un des rites de sociabilité les plus appréciés d’une élite lettrée jusqu’à la cour des rois en Occident. Et vous, lecteurs, saurez-vous percer ses énigmes ?

 

Littera me pavit nec quid sit littera novi :

In libris vixi nec sum studiosior inde ;

Exedi Musas nec adhuc tamen ipsa profeci.

     Je vis des lettres, et j’ignore
     Le premier mot de l’A B C.
     Sans aimer l’étude, j’adore
     Les livres, j’y reste enfoncé,
     Et jour et nuit je les dévore,
     Sans en être plus avancé.

(Symphosius, Aenigmata, XVI)

_______________

Réponse : Tinea, le ver.


Dernières chroniques

23 Septembre 2021
Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « (...)
16 Septembre 2021
Le livre des Aenigmata commence par une énigme : qui est Symphosius, son auteur ? On ne le sait. Son nom évoque trop le symposion, le « (...)