PROCLUS Commentaire sur le Parménide de Platon. Tome VII : Livre VII

Ce volume, septième et dernier, du commentaire de Proclus sur le Parménide de Platon contient le commentaire de la fin de la première hypothèse, dans laquelle Parménide démontre que l’hypothèse de l’existence de l’Un implique un certain nombre de négations, dont la dernière est la négation de l’existence de l’Un elle-même. Chef-d’œuvre de la métaphysique et de la théologie de l’Antiquité tardive, le commentaire de Proclus, et en particulier la fin de la première hypothèse, démontre la transcendance absolue de l’Un qui ne peut être le sujet d’aucun discours. Toute connaissance du Premier, qu’elle soit sensible ou intellective, cède la place à une sorte d’union mystique qui se réalise dans le silence.

Les Belles Lettres 85€