GUILLAUME DE BAILLOU Les Deux livres des Épidémies et Éphémérides

Guillaume de Baillou (1538-1616) fut probablement, avec Jean Fernel, le médecin parisien le plus influent de l’époque moderne. Son œuvre fut plusieurs fois rééditée, étudiée et citée jusqu’au cœur du XIXe siècle, où il reçut même le titre d’« Hippocrate français ».
Ses deux livres des Epidémies et Ephémérides ont marqué le renouveau de la pensée épidémiologique à l’époque moderne et inspiré les médecins environnementalistes du XVIIIe siècle qui établirent les fondations de l’épidémiologie et de la santé publique moderne. Ils constituent aussi une source majeure pour l’histoire biologique, médicale et sociale de Paris. L’analyse, saison après saison, des maladies touchant les Parisiens pendant la décennie 1570, les très nombreux cas de maladie rapportés chez des patients souvent nommés, permettent en effet de dresser un tableau sanitaire et social de la ville de Paris peu avant la Ligue d’une précision remarquable.
Précédée d’une introduction et accompagnée d’un appareil de notes destinés à appréhender le texte dans son contexte scientifique, intellectuel, biologique et médical, cette première édition critique des livres des Epidémies et Ephémérides comprend une traduction respectueuse d’une écriture dont la clarté et la précision firent aussi de Baillou un des plus grands écrivains de la médecine occidentale.

Les Belles Lettres 55€

  • CXXX + 800 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 15.7 x 23.9 cm
  • Français, Latin
  • Science et humanisme
  • N° dans la collection : 12
  • Parution : 09/04/2021
  • CLIL : 3167
  • EAN13 : 9782251451763