Édito – Un été avec un romain

Logo Édito Singe Bleu Amis des Classiques, soyons romains !

 

 

En 8 avant J.-C., l’empereur Auguste — en été qui sait ?— ajouta nonchalamment un jour au mois de Sextilis qui devint par la suite le mois d’août. Auguste, comme tous les grands chefs, ne perdait jamais une occasion de rivaliser avec son prédécesseur, en l’occurrence César, qui avait baptisé le cinquième mois selon Lui. Il ne perdait jamais non plus une occasion de faire un petit somme ou de se faire plaisir. Il avait le sens de l’otium, cet art de vivre si romain qui consiste à préserver un temps pour le loisir, quel qu’il puisse être.

Nous autres contemporains laborieux qui travaillons toujours plus pour presque rien, avons cloisonné ce temps de l’otium aux vacances, particulièrement au mois d’août. C’est donc le moment idéal de cultiver notre gallo-romanité. La Vie des Classiques vous propose quelques pistes pour un otium bien mérité, un otium cum dignitate, cicéronien et bien documenté ou plus joyeux.

Ultra-connecté, débordé, survolté, commencez par quelques exercices spirituels. Si les énergies négatives et les pulsions meurtrières rechignent à vous quitter, plongez dans l’Affaire Agathonisi pour découvrir les arcanes du crime (presque ?) parfait. Vos enfants, devenus grands ou mis au vert, vous manquent ? Adoptez un petit Romain. Ils vous exaspèrent ? Adoptez aussi un petit Romain : notre Marcus Cornelius Rufus est si parfait, si mignon, si bien éduqué, qu’il ne peut qu’avoir une influence positive sur la jeune génération. Las des plaisirs intellectuel, vous avez besoin d’activités manuelles, et délicieuses : régalez vos convives avec quelques recettes romaines et inratables. Rivé au chevalet des lettres, à un écran ou cloitré en bibliothèque tout le reste de l’année, promenez-vous jusqu’à un des multiples sites archéologiques de France. Muni d’une carte vous en découvrirez forcément un près de chez vous. Rétif à la marche et à la chaleur, sachez que la plupart de ces sites ont non seulement des musées, mais des musées climatisés.

En vacance enfin, il est doux de contempler le travail accompli… par autrui. Amis des Classiques soyons romains, des Romains d’aujourd’hui : admirons cette magnifique video retraçant la découverte des fresques d’Arles, nous en reparlerons bientôt !