Le Latin au Parc – semaine 3

Bienvenue au Parc !

 

Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs impressions, sur l’apprentissage du latin : élève déjà initié ou totalement novice, chacun souhaite les partager, avec son lot d’imprécision et de fulgurance. 

Les Romains levaient le pouce (d’ailleurs, nous ne savons pas !), certains jettent des tomates au jury, nous, au lycée du Parc, quand nous aimons, nous faisons « pschittttt ».

C. L.-G.

 

 

Semaine 3

 

 Ce mardi, après avoir corrigé notre premier texte traduit du latin dans un style encore un peu approximatif, nous avons appris la deuxième déclinaison pour les neutres, assez semblable au masculin. Il faut que l'on en profite avant de découvrir bientôt la troisième déclinaison, apparemment nettement plus compliquée!

Nous avons aussi appris la conjugaison du verbe être et de ses composés, finalement assez proche de la construction française.

En quelques semaines, depuis que nous avons pour la plupart découvert le latin, nous avons pu voir un certain nombre de règles qu'il faut bien assimiler, sous peine de tout confondre!

 

---

 

Trempés par le déluge lyonnais, nous, jeunes latinistes en herbe, entamons aussitôt le cours par une rapide révision du verbe être (sum) et pouvoir (possum). Puis, nous corrigeons un texte d’Horace ; décidément, il n’aimait pas la cupidité ! Viennent alors quelques phrases de version pleines de génitif et de neutre. Rien de mieux que la gymnastique mentale pour se réchauffer et se réveiller ! 

Ensuite, petite pause récréative avec des inscriptions retrouvées sur le site de Pompéi ; entre des conseils sages gravés dans les latrines (« Toi qui défèques, évite le malheur ») et les Épigrammes pleines de bonté de Martial, nous constatons que les Romains avaient de l’humour !  

Plus tard, nous nous lançons successivement dans une version sur le peuple romain et égyptien. C’est là que nous abordons pour la première fois l’imparfait, repérable par son « b ». 

Nous achevons le cours avec l’adjectif substantivé, c’est-à-dire l’adjectif employé comme un nom. 

En voilà de nouvelles choses à apprendre !

 

Nous vous disons « pchitt » et à la semaine prochaine !

NoëlleH812 et Carla H811

 

 

 

 

 


Dernières chroniques

Le 19 Mai 2016
Bienvenue au Parc ! Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs (...)
Le 13 Mai 2016
Bienvenue au Parc ! Chaque semaine, un ou deux hypokhâgneux, du groupe de latin débutant, vous livrent leurs impressions, et rien que leurs (...)